Culture d’entreprise : comment bien définir et mettre en place ses valeurs ?

Si on vous demande quelles sont les valeurs de votre entreprise, sauriez-vous répondre clairement sur l’instant ? Faites l’exercice. Si cela s’avère compliqué c’est probablement que, soit les valeurs de votre boîte ne sont pas pertinentes, soit qu’elles ont mal été mises en place.

Jonathan Azoulay, fondateur de talent.io, nous a récemment accueillis pour un apéro Tech Away qui réunissait CEOs et founders de startups. L’objectif : partager ses expériences, bonnes comme mauvaises, sur l’implémentation de valeurs dans une startup. Pour cela, chacun a tenté de répondre aux questions suivantes :

Avez-vous défini et mis en place des valeurs pour votre entreprise ? De quelle manière ? Quel impact ont-elles eu ? Comment mesurer cet impact concrètement ?

Mais avant de revenir sur les réponses apportées durant la soirée, posons-nous la question suivante : pourquoi mettre en place des valeurs ?

Les valeurs d’une entreprise sont, pour faire court, le liant entre chaque individu qui la constitue. Un CEO, un commercial ou un developer ont certes des tâches et des objectifs différents, mais leurs interactions, leur implication et leur état d’esprit au quotidien s’inscrivent dans une culture construite sur des valeurs communes. Celles-ci permettent de mieux recruter et de se développer intelligemment à l’international. En effet, qu’il s’agisse du choix et de l’onboarding d’un nouvel arrivant ou de la gestion de plusieurs équipes étalées géographiquement (en France ou à l’international), les valeurs permettent de générer un véritable sentiment d’appartenance et de créer de la cohésion et de la cohérence au sein d’une entreprise.

D’une manière générale on a remarqué que pour toutes les personnes présentes lors de l’événement, il est admis que les valeurs ont un véritable rôle à jouer dans la construction et la croissance d’une entreprise. Reste maintenant à savoir quelles valeurs choisir, comment les formaliser et les mettre en place.

Pour reprendre l’exercice du début, sachez que si vous avez déjà statué des valeurs et que personne ne s’en rappelle (même pas vous parfois !), c’est souvent un signe que ce n’est pas les bonnes ou qu’elles sont mal implémentées.

« Les valeurs permettent de savoir si ce que l’on fait est bien ou non, de définir une façon de fonctionner, de fixer les règles dans l’entreprise. Cela donne un cadre de référence aux gens. »

Jonathan Azoulay, fondateur de talent.io

Si vous n’avez pas encore défini de valeurs, plusieurs options s’offrent à vous :

Le top down : les valeurs d’une entreprise sont souvent intrinsèquement liées à la personnalité des fondateurs, il n’est donc pas incohérent que celles-ci viennent d’eux. Elles peuvent être mûries entre les membres du comité dirigeant, hors du cadre du bureau de préférence, puis présentées aux employés.

Le risque : que les employés se sentent imposés des valeurs dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas.

Le bottom up : pour s’assurer que les employés se retrouvent dans les valeurs de leur entreprise il peut être intéressant de les impliquer dans la définition de celles-ci. Cela peut être l’occasion de se retrouver lors d’un séminaire à l’extérieur du lieu de travail pour travailler à la formalisation des valeurs. Plus simplement, il est également possible de réaliser un audit auprès des salariés pour faire ressortir les grandes valeurs qu’ils associent à la boîte. La sélection finale est réalisée par les dirigeants qui présentent par la suite les résultats finaux mis en forme.

Le risque : que remontent des valeurs auxquels les dirigeants n’adhèrent pas.

Voici quelques recommandations pour vous aider à choisir et à mettre en place au mieux les valeurs de votre entreprise :

  • No bullshit : il est important de croire aux valeurs que l’on choisies, qu’elles soient cohérentes et qu’elles aient une véritable signification pour vous. Evitez les valeurs qui ne veulent rien dire comme la fierté, le bonheur, etc.
  • Faciles à retenir : une valeur simple mais forte, énoncée clairement et déclinable vaut souvent bien mieux que 17 trop détaillées.

Par exemple, chez Bureau à Partager, LA valeur qui drive tout le monde c’est la Confiance. La confiance en soi, en sa team et en ses clients.

  • Actionnables : les valeurs ne sont pas faites pour décorer le hall d’entrée, elles doivent pouvoir, dans la mesure du possible et du bon sens, avoir des applications concrètes voire mesurables.

Chez talent.io, une des valeurs est également la confiance. Cette valeur est mise en pratique par un processus de gestion des conflits. Dès qu’un désaccord apparaît entre deux employés, ceux-ci choisissent une tierce personne pour résoudre la difficulté en dégageant ensemble une solution concrète. Résultat : pratiquement plus de conflit non résolu au sein des équipes !

Bien sûr, chez chacun, tout reste à tester et à adapter à ses propres besoins.

Notre dernier conseil : le processus de formalisation des valeurs peut s’avérer difficile et se retrouve trop souvent abandonné à mi-chemin. Pourtant cela reste une étape à ne pas négliger pour le bon développement d’une entreprise, alors on prend le temps !

Encore merci à Jonathan Azoulay pour son accueil ! Pour en savoir plus sur sa réflexion et son expérience sur le sujet on vous recommande cet article.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez plus en détails comment construire les valeurs de votre entreprise grâce à des bonnes pratiques et des exemples illustrés dans le Galion Values Process, réalisé grâce aux contributions de nombreux entrepreneurs membres du Galion.

Chargée des contenus au Hub de Bpifrance, Caroline Micheletti-Lacan s’est spécialisée dans les bonnes pratiques de la collaboration entre startups et grands groupes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*