fbpx
La French Tech au service de la santé des femmes

Si l’inégalité des sexes dans le travail fait régulièrement la une des médias, et plus particulièrement à l’occasion des journées dédiées à cette problématique, la santé est un domaine oublié où celle-ci s’observe également. En effet, les femmes n’ont pas les mêmes chances au niveau de la santé que les hommes. 

Outre des coûts médicaux plus lourds (notamment en soins ambulatoires) ou une sous-représentativité des femmes dans les essais cliniques menant à des médicaments moins adaptés, il faut savoir qu’une femme subit trois fois plus d’interventions et de bouleversements physiques qu’un homme au cours de sa vie. Accouchements, ménopause, règles, IVG…, sont autant d’événements qui impactent significativement la santé des femmes aujourd’hui.

Trois startups accélérées par Bpifrance Le Hub dans le programme HealthTech se sont attaquées à cet enjeu et développent des solutions médicales pour répondre aux besoins médicaux non ou mal satisfaits, touchant les femmes.

Doctoconsult

Doctoconsult est une startup de télémédecine co-fondée par le Docteur Fanny Jacq, médecin psychiatre spécialisée dans les problématiques liées à la maternité. C’est son expérience professionnelle auprès de patientes enceintes ou avec un nouveau-né éprouvant des difficultés à se rendre en cabinet qui l’a conduite à mettre la psychiatrie à l’heure du numérique.

C’est quoi ?

C’est la première plateforme de visio-consultation en psychiatrie en ligne (rendez-vous, choix du médecin, consultation, délivrance d’ordonnance) remboursée par la Sécurité Sociale. Elle permet d’offrir une alternative aux consultations en présentiel ainsi qu’une continuité du suivi thérapeutique.

Pourquoi c’est important ?

La grossesse, déjà riche en modifications physiques et physiologiques, est également une période de grands bouleversements psychologiques. La téléconsultation permet de ne pas rompre les liens à des moments cruciaux comme les semaines précédant et suivant l’accouchement, et d’accompagner la patiente au plus près de ses besoins sans qu’elle ait à se soucier de faire garder ou d’amener son nourrisson en consultation. Les patientes ont, par ailleurs, un accès plus rapide et facilité à des spécialistes, quelque soit leur implantation géographique.

BioSerenity

BioSerenity s’est aussi penchée sur la maternité et applique son savoir-faire en matière de dispositif médical connecté et d’intelligence artificielle dans la détection et le suivi des grossesses à risque.

C’est quoi ?

La startup développe en partenariat avec l’ETI familiale française Innothera, une ceinture connectée destinée aux femmes enceintes.

Pourquoi c’est important ?

Ce dispositif non invasif facilitera la surveillance de leur grossesse et leur permettra de vivre cet événement de leur vie avec moins d’angoisse et plus de sécurité.

GamaMabs

Quant à GamaMabs, société française d’immuno-oncologie, elle développe des anticorps monoclonaux optimisés ciblant le récepteur de type 2 de l’hormone anti-müllérienne AMHR2 dans le cancer. Le projet le plus avancé de GamaMabs est l’anticorps monoclonal ‘first-in-class’ GM102 : il est en phase d’essai clinique pour les cancers gynécologiques.

Comment ça marche ?

L’anticorps développé par GamaMabs exerce son activité anti-tumorale via une activation accrue des cellules du système immunitaire.

Il a notamment été démontré que l’activation des macrophages déclenche la destruction des cellules cancéreuses par phagocytose, puis la levée de l’inhibition du système immunitaire acquis se traduisant par une prolifération des lymphocytes T anti-tumoraux.

Pourquoi c’est important ?

Cette nouvelle génération d’immunothérapies est une source d’espoir pour les patientes atteintes de cancers de l’ovaire avancés. Pour rappel, le cancer de l’ovaire est la cinquième cause de décès liée au cancer chez la femme. Il est responsable de près de 60 000 morts par an en Europe et aux États-Unis (source : Globocan 2012/OMS).

Les premiers résultats sont attendus pour mi-2018.

 

A ces startups prometteuses accompagnées par Le Hub, viennent s’ajouter une flopée d’autres entreprises et projets au service de la santé des femmes. Du diagnostic de l’endométriose avec ENDODIAG, aux tampons bio MY HOLY, en passant par Vik Sein, le compagnon virtuel dans le cancer du sien développé par WEFIGHT, les startups de la French Tech HealthTech rivalisent d’ingéniosité et d’innovation pour aider les femmes à prendre en main leur santé et lutter contre la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*