L’écosystème français des startups de l’e-santé

Le système de santé français est réputé pour sa qualité et son efficacité. Cependant, il va faire face à des enjeux majeurs, tels que le vieillissement de la population, les déserts médicaux et le déficit de la protection maladie. L’essor de l’e-santé* permet d’apporter des réponses innovantes et efficaces à une partie de ces problématiques en améliorant la prise en charge des patients, le parcours de soins dans sa globalité, en facilitant la pratique des professionnels de santé, ou en réduisant les coûts de santé.

Le potentiel de marché est estimé par la Direction Générale des Entreprises (DGE) entre 2,2 et 3 milliards d’euros par an avec 1,5 milliard d’euros dédiés aux logiciels de la santé. Mais pour concrétiser ce potentiel de marché, les acteurs privés devront structurer et industrialiser une offre aujourd’hui encore expérimentale, fragmentée et peu lisible que ce soit pour le grand public ou les acteurs de la santé.

Pour mieux décrypter et visualiser le paysage entrepreneurial français du secteur de l’e-santé, nous avons élaboré un mapping des startups et PME innovantes du secteur sur la base d’informations publiques et avec l’expertise de Bpifrance.

SOLUTIONS E-SANTE CENTRÉES « PATIENTS »

Optimisation du parcours de soin : solutions logicielles et applications mobiles transversales et coopératives améliorant l’organisation des soins et garantissant la continuité du parcours patient. Elles permettent une meilleure efficience des systèmes de soins dans leur globalité.

Télésurveillance /monitoring /suivi : solutions permettant un meilleur suivi du patient à distance par un professionnel de santé. Elles permettent une interaction médicale entre le professionnel de santé et le patient pour monitorer le patient, surveiller son état et adapter son traitement. Ces solutions favorisent la prise en charge ambulatoire grâce à des objets connectés en lien avec le praticien qui pourra intervenir si besoin.  Elles sont intégrées au parcours de soin.

Facilitation du traitement : solutions facilitant le quotidien du patient dans le cadre de son traitement médicamenteux. Ces solutions vont lui permettre de mieux vivre avec la maladie et d’être plus autonome grâce, par exemple, à un pilulier connecté, une solution de recommandation des doses d’insuline ou le suivi de l’effet des médicaments.

Téléconsultation : réalisation d’un acte médical permettant de poser un diagnostic, de proposer un suivi et d’établir une ordonnance si nécessaire. C’est une activité très encadrée par les autorités de tutelle et le ministère de la santé. Pour pratiquer la téléconsultation, il est nécessaire de bénéficier d’un accord des Agences Régionales de Santé (ARS).

Téléconseil : activité qui se différencie de la téléconsultation dans sa vocation purement informative pour orienter et rassurer le patient. Le téléconseil se positionne en complément plutôt qu’en substitution d’une consultation classique.

Thérapie digitale : option de traitement utilisant le numérique pour traiter un état médical ou psychologique et induire des changements comportementaux chez le patient favorisant sa guérison. Nous avons recensé ici les solutions ayant vocation à soigner à distance ou à être utilisées en consultation. Ces thérapies sont proposées par le médecin ou professionnel de santé.

Bases de données de professionnels de santé /prise de rdv : solutions digitales permettant de trouver facilement un professionnel de santé en ligne, pour toutes les spécialités et sur tout le territoire. Ces services sont centrés sur la prise de rendez-vous en ligne et ne font pas de consultation à distance. Ils peuvent également être considérés comme des outils d’organisation pour les professionnels.

Carnet de santé digital : outils à destination du patient pour faciliter son auto-suivi et lui permettre d’avoir accès facilement à toutes ses données de santé. Dans certains cas, le patient a la possibilité de partager ses informations avec ses proches ou des professionnels mais l’outil est centré sur l’utilisation du patient.

Réseaux sociaux de patients : réseaux regroupant les personnes atteintes de maladies et parfois leurs aidants, dans un but de créer une communauté de soutien. Ces plateformes ont vocation à faciliter l’échange d’informations, de bonnes pratiques et à rompre l’isolement des malades.

E-commerce santé :  solutions/places de marché permettant au patient d’acheter en ligne ses médicaments pour se les faire livrer à domicile ou venir les retirer en pharmacie.

Assistance aux personnes âgées : solutions qui permettent de surveiller les personnes âgées fragiles / malades, d’alerter les proches, ou de leur porter secours en cas de situation anormale. Cela comprend aussi les solutions facilitant le quotidien des personnes âgées fragiles (solutions purement domotiques et bien-être exclues).

Prise en charge du handicap : solutions facilitant la vie des personnes souffrant de handicaps tels que l’autisme ou la cécité.

VOUS SOUHAITEZ ENTRER EN CONTACT AVEC DES STARTUPS INNOVANTES ?

SOLUTIONS E-SANTE CENTRÉES « PROFESSIONNELS DE SANTE »

Bilans et dossiers de soin digitaux : solutions d’aide à la rédaction de bilan et à la consolidation d’informations pour centraliser, consulter, modifier et transmettre l’ensemble des informations relatives aux patients.

Gestion / Administration du cabinet regroupe les solutions qui ont vocation à faciliter le quotidien du médecin dans une logique d’allègement des tâches administratives et d’optimisation des consultations

Agences / Conseil / Développement :  sociétés qui conçoivent des sites, logiciels, chatbots, solutions digitales sur-mesure à la demande des médecins, des praticiens ou des établissements de santé. Le secteur de la Santé représente la majorité ou l’intégralité de leur activité.

Télé-expertise : plateformes d’échange d’avis et de partage d’expérience entre pairs sur des cas patients complexes. Un médecin sollicite à distance l’avis d’un ou de plusieurs de ses confrères en raison de leurs formations ou de leurs compétences particulières, sur la base des informations liées à la prise en charge d’un patient. Ces solutions ont vocation à donner un second avis ou à éclairer un professionnel dans sa prise de décision sur un cas complexe.

Communication entre professionnels de santé : réseaux sociaux entre professionnels de santé et solutions d’échanges d’informations sécurisées adaptées à l’usage des professionnels de santé.

Aide au diagnostic et Aide / préparation à l’intervention : solutions apportant une couche d’intelligence en plus, en vue d’un diagnostic ou d’une intervention, par rapport au standard. Ces solutions reposent sur les technologies comme la simulation 3D ou l’intelligence artificielle.

Formation : solutions améliorant ou transformant la formation des professionnels de santé par le numérique

Documentation /contenu : solutions donnant accès à de l’information médicale et du contenu de support aux pratiques médicales fiables facilitant le travail des professionnels de santé.

Optimisation logistique / Traçabilité / Sécurisation : services permettant d’optimiser la logistique hospitalière et la gestion des flux de patients ; solutions améliorant la traçabilité, le contrôle et la sécurité des produits de santé.

LIGNES DIRECTRICES DE LA RÉALISATION DE CE MAPPING

Critères sur les sociétés

  • Startups ou PME innovantes
  • Entreprises fondées après 1997
  • Initiatives rattachées à un grand groupe exclues

Exclusion

Nous avons choisi d’exclure les dispositifs médicaux invasifs ou utilisés au bloc opératoire, les dispositifs de diagnostic in vitro, les solutions digitales de support à la recherche pharmaceutique et clinique, les produits et services axés « bien-être » et « sport », les solutions relatives à la nutrition et à l’addiction (tabac, alcool, …), les sites d’informations médicales et média santé classiques et les sites de recrutement médicaux. Certaines de ces thématiques feront l’objet de futurs mappings.

Règles et état d’esprit

  • Bien que beaucoup d’entreprises entrent dans plusieurs catégories, chaque entreprise a été classée dans un seul domaine principal, celui qui nous a semblé le plus important en termes de communication publique, pour des soucis de clarté.
  • Ce mapping n’est pas exhaustif et constitue un document vivant qui sera mis à jour régulièrement suite à de nouvelles informations et à tout commentaire constructif et validé par l’équipe. Tous les commentaires et/ou suggestions sont donc les bienvenus.

Contributeurs

Bpifrance Le Hub remercie chaleureusement :  Tristan Bance, Lara Azouri, Roland Huygues Despointes, Raphaël Didier, Jérémy Berthuin, Nicolas Grémy de Bpifrance, Jean-Frédéric Petit-Nivard de Roche France, et tous les entrepreneurs qui nous ont fait part de leurs suggestions de catégories et d’entreprises.

N'hésitez pas à nous contacter !

Nous avons focalisé ce mapping sur les startups innovantes immatriculées en France. S’il vous paraît manquer des acteurs ou que vous souhaitez avoir plus détails sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter !

* L’e-santé, selon la définition retenue par la Commission européenne, est « l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’ensemble des activités en rapport avec la santé » et/ou « la fourniture de soins à distance ». Le terme e-santé regroupe les termes télésanté, santé numérique, santé connectée.

Responsable de l’accélérateur Bpifrance Hub HealthTech, Marion Cassiau est notamment spécialiste des marchés innovants de la santé : healthtech, medtech, biotech.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*