fbpx
Smart Home et Smart Building : l’utilisateur fait décoller le marché

Qu’est-ce que le bâtiment connecté ? Le logement connecté ? Et quelles sont les perspectives de développement de ce marché ? 12 experts sectoriels, pilotés par l’Observatoire Construction Tech®, ont tenté de répondre à ces questions dans l’étude inédite Smart Home, Smart Building : comment l’utilisateur va faire décoller le marché.

Le Smart = Infrastructure + Cas d’usage

Si tout le monde saisi assez largement les concepts qui sont regroupés derrière les termes Smart Home et Smart Building, sans souvent faire de distinction entre les deux, l’exercice s’avère plus difficile lorsqu’il s’agit d’en trouver des définitions arrêtées et surtout acceptées par les professionnels du « smart ». Acteurs de la construction, de la promotion, de l’énergie ou encore des équipements connectés, chacun propose sa propre vision du Smart Building et du Smart Home. En réunissant des experts parmi ces différents secteurs, l’Observatoire Construction Tech® propose une définition originale du « smart » pour les bâtiments.

Afin de définir le périmètre du marché du Smart Building, l’observatoire intègre la notion de « cas d’usages ». Contrôle à distance de la sécurité, gestion de la consommation, automatisation des travaux ménagers… De nombreuses fonctionnalités fleurissent dans les bâtiments, résidentiels ou non, grâce à la multiplication des équipements connectés, mais aussi de l’adoption d’infrastructures dédiées à ces équipements dans les bâtiments.

Alors que la plupart des définitions du Smart Home, ou Building, s’arrêtent à la présence d’un ou plusieurs objets connectés à l’intérieur du bâtiment, les experts consultés proposent la définition suivante : Le Smart [Building] c’est avant tout une infrastructure et des cas d’usages. Soit un bâtiment doté d’une infrastructure dédiée au smart (raccordement aux réseaux, circulation et sécurisation des données) et abritant des équipements connectés répondant à différents cas d’usages.

smart building smart home construction bâtiment

Si les cas d’usages émergent et se diffusent à un rythme accéléré, leur adoption est conditionnée, on l’a vu, au développement des infrastructures dédiées à la connectivité et aux équipements connectés. Hors l’étude révèle que seule une part mineure des bâtiments, notamment dans le tertiaire, disposent aujourd’hui d’une gestion technique du bâtiment (GTB). Le marché du Smart Building présente donc un important potentiel de croissance dont les opportunités doivent être saisies. Les promoteurs l’ont d’ailleurs bien compris et positionnent rapidement leur offre de logement neuf sur le marché du smart.

Des acteurs comme Nexity et Bouygues Immobilier, qui ont pris de l’avance dans ce domaine, prévoient de vendre 100% de logements neufs connectés à partir de 2021.

Cela dit, le développement de ce marché peine à atteindre le stade d’adoption massive, y compris pour les cas d’usages les plus avancés, en raison de nombreux freins. De natures technologiques, réglementaires, ou encore sociétales, ces obstacles ralentissent la massification du marché du smart. Les experts mobilisés par l’Observatoire Construction Tech® restent cependant optimistes. Pour chaque obstacle, il existe un ou plusieurs leviers actionnables. Et si la stratégie des promoteurs sur le Smart Home peut avoir un effet moteur sur le développement du marché, c’est également le cas de la commercialisation des enceintes connectées.

VOUS SOUHAITEZ ENTRER EN CONTACT AVEC DES STARTUPS INNOVANTES ?

L’impact annoncé de la commande vocale

La commande vocale pourrait bien bouleverser le marché du smart home dans les années à venir. En effet, les acteurs du digital, dont les emblématiques GAFAs, auraient un rôle à jouer dans le développement du marché du Smart Home et Smart Building. L’étude présente en conséquence trois scénarios sur l’implication et le positionnement des acteurs du digital sur ce marché, notamment face aux acteurs traditionnels que sont les opérateurs du bâtiment.

Quelle que soit la stratégie adoptée par les géants du numérique, les experts interrogés s’entendent tous sur l’effet d’accélération de marché induit par le positionnement de ces acteurs sur le smart, et les investissements publicitaires massifs dont ils sont capables.

Les investissements publicitaires des acteurs du digital auront un effet de levier sur le marché du Smart Home et Smart Building, permettant ainsi de lever certains des freins à son développement et d’accélérer sa massification.

Bénéficiant d’un grand potentiel, notamment grâce aux politiques favorisant la rénovation énergétique, et des efforts des géants du numérique pour se positionner sur l’interface de contrôle des équipements intelligents via les enceintes connectées, le marché du Smart Home et Smart Building est à un tournant vers sa massification.

Opportunités de marché, perspectives de développement, et études de cas sont présentés en détails dans le livre-blanc Smart Home, Smart Building : comment l’utilisateur va faire décoller le marché proposé par l’Observatoire Construction Tech®.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

La plateforme Hub Digital a déménagé, retrouvez la sur lehub.web.bpifrance.fr PAR ICI !
Hello. Add your message here.